UJLoG organise son premier colloque bilan

Ce premier colloque universitaire du genre s’est tenu les 14, 15 et 16 février 2024 sous la présidence du Professeur Adama DIAWARA, Ministre de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique et sous le parrainage de Monsieur TOURÉ Mamadou, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, Président du Conseil Régional de Daloa. « Formation universitaire et recherche scientifique en Côte d’Ivoire : Quel positionnement de l’Université Jean Lorougnon Guédé ?» C’est l’articulation majeure sur laquelle les participants ont planché. En clair, à travers cette activité, UJLoG veut peaufiner sa stratégie de formation et de recherche pour participer efficacement au développement socioéconomique durable de la Côte d’Ivoire.

La cérémonie d’ouverture s’est tenue au sein de l’amphithéâtre TIDOU Abiba Sanogo, en présence des autorités administratives et politiques de Daloa. Plusieurs acteurs du monde universitaire de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Bénin et de la France ont activement pris part à cette cérémonie tant en présentiel ou en visioconférence.

Monsieur SYLLA Inza, 1er Adjoint au Maire s’est prononcé au nom du premier magistrat de la Commune. Il a souligné la place cruciale que UJLoG occupe dans « le paysage académique ivoirien » avant de souhaiter de très bonnes et fructueuses réflexions aux participants.

Pour sa part, Professeur KOUAKOU Auguste Konan, Directeur de l’UFR des Sciences économiques et de Gestion, Président du Comité d’organisation (PCO) a souhaité la bienvenue aux illustres invités. « Bienvenue à ce colloque, fruit de la volonté du Professeure ADOHI Krou Viviane, Présidente de l’Université Jean Lorougnon Guédé, de partager avec ses collaborateurs sa volonté de faire de notre Université, une institution encore plus efficace et plus performante dans l’atteinte des missions que l’État lui a confiées. »

« Ce colloque offre donc un cadre de coconstruction de notre avenir commun que Madame la Présidente à souhaiter », a-t-il ajouté.

Le Ministre de tutelle, Président de la cérémonie a été représenté par le Professeur KONÉ Tidiani, Directeur Général de la Recherche et de l’Innovation (DGRI). Il a souligné la pertinence de ce thème du fait des pertinentes interrogations qu’il dégage. « C’est pour cette raison que Monsieur le Ministre, à travers ma modeste personne tient à féliciter Madame la Présidente de UJLoG et son équipe pour cette très belle initiative. Monsieur le Ministre ne doute pas que sous la conduite de Mme la Présidente ce colloque va faire des propositions qui vont impacter positivement la qualité de l’enseignement et de la recherche à UJLoG et surtout que les diplômés qui seront issus de cette université soient parmi ceux qui sont les plus recherchés sur le marché du travail. ». Le représentant de Monsieur le Ministre a lancé un appel aux partenaires locaux. « Chers opérateurs économiques de Côte d’Ivoire, chers opérateurs économiques de la région du Haut Sassandra, chers amis des secteurs professionnels du public comme du privé, au nom de Monsieur le Ministre, je viens vous dire que l’Université Jean Lorougnon Guédé est aussi là pour vous accompagner à réussir vos affaires. Monsieur le Ministre attend avec impatience les conclusions des travaux du présent Colloque », conclura-t-il.

Au pupitre, le Professeur ADOHI KROU Viviane, Présidente de UJLoG a fait comprendre à son assemblée, dès l’entame de ses propos, la nécessité de l’organisation de ce colloque. « Lorsque ce qui est enseigné n’a plus de qualité et ne peut garantir l’employabilité de l’enseigné, l’enseignement perd sa valeur et les diplômes qui en résultent, foisonnent sans pourtant revêtir la moindre utilité. Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a maintes fois souligné que nos universités doivent davantage s’assurer de l’employabilité de ceux qu’elles forment par la construction d’une adéquation entre la formation universitaire et l’emploiC’est pourquoi, soucieux de nous inscrire dans cette voie qu’il a tracée, déterminés à atteindre les objectifs qui nous ont été ainsi assignés, il nous a paru indiqué de commencer par faire l’état des lieux de nos formations avant d’aborder de meilleures perspectives en ce sens. Il était donc important d’organiser le présent colloque ».

Selon la Présidente, cette réflexion permettra d’améliorer le taux d’insertion des diplômés de UJLoG qui stagne autour de 10 % et dotera l’institution « d’un outil de base innovant » mettant en adéquation avec la formation de l’étudiant et les offres du marché de l’emploi. Après les questions de la formation et de l’insertion professionnelle des diplômés de UJLoG, la Première Responsable de l’Université de Daloa, a notamment abordé la question de la recherche. « Notre présent colloque vise aussi à dégager des axes stratégiques pour une recherche scientifique innovante, inclusive de toutes les cinq (5) UFR. Dans les projets de recherche, nous devons regarder tous les aspects disciplinaires qui permettent d’envisager une étude complète de la problématique abordée. » Aussi, la Présidente a-t-elle encore appelé les séminaristes à se pencher intrinsèquement sur les modules dispensés pour parvenir à l’excellence prônée par Monsieur le Ministre Adama DIAWARA.

« Je ne saurais terminer sans nous inviter une fois de plus à véritablement remettre en cause notre formation, notre recherche afin de nous aider à prendre le bon chemin ; chemin dont les sillons sont tracés par la nouvelle loi de l’enseignement, de la recherche et l’innovation ; ce chemin, celui qui conduit irrémédiablement à l’excellence au niveau national, régional et international. Excellence qui sera véritablement notre crédo, que nous mettrons bientôt à l’honneur au cours d’une activité dénommée Semaine de l’Excellence, et qui se tiendra du 14 au 17 mai 2024. »

Le colloque a été ouvert par Monsieur SUI Guillaume, 1ᵉʳ Vice-Président du Conseil régional du Haut-Sassandra, au nom du parrain de la cérémonie. L’activité a débuté par une conférence inaugurale avant d’aborder les objectifs spécifiques à travers plusieurs panels.